Res mobilis, res vilis : comme le droit civil des biens, le droit domanial suit la Glose et sacralise l’immeuble. Mal aimé, le mobilier public soulève pourtant des questions d’intérêt, qui débordent d’ailleurs l’analyse juridique. Entrant dans ses meubles, la...

lire plus